• GÉREZ L’APRÈS-TRANSMISSION?

GÉREZ L’APRÈS-TRANSMISSION?

14 octobre 2019

Toutes les années de labeur vous ont certainement permis de constituer un patrimoine. Veillez à le faire fructifier avec votre épargne. N’hésitez pas à vous adresser à un conseiller en placement financier qui saura vous guider dans son optimisation.

Pensez à votre avenir et aux changements induits après votre retraite…

Votre mode de vie ne sera plus le même. Vous pourrez enfin vous consacrer à vos proches, vous investir dans votre passion ou encore découvrir le monde. Pensez à vous et à votre bien être. En Chine on dit qu’on est un homme ou une femme en fonction de son 3ème métier : quel est le votre ?

La plupart des dirigeants interrogés souhaitent se consacrer à leurs proches, famille (51%), ou s’investir dans leur passion (4/10) ou encore voyager et découvrir le monde (1/4).

Le tiers des dirigeants souhaite créer ou reprendre une autre entreprise (39 % des dirigeants d’entreprises familiales).

1/5ème des dirigeants souhaitent faire du consulting pour transmettre leur expérience.

L’entreprise dont vous étiez fier et pour laquelle vous avez tant investi ne vous appartient plus.

Cette étape n’est pas aisée, c’est pourquoi elle reste très liée à l’étape initiale qu’est la préparation de la TRANSMISSION.

En effet, si vous gérez au mieux cette phrase préliminaire, la séparation de votre entreprise pourrait être moins douloureuse

Si vous transmettez dans le cadre familial, vous serez tenté de continuer à intervenir dans l’entreprise. Réfléchissez à ce que vous pourriez lui apporter de positif tout en laissant votre successeur prouver sa légitimité. Vous devez lui accorder toute votre confiance, autrement il pourrait se sentir freiné dans ses actions.

Orientez-vous vers le consulting par exemple, mais surtout négociez les conditions de votre présence afin de prévenir les conflits.

Informez vos relations que vous n’êtes plus le maître à bord car elles aussi sont affectées par ce processus. Elles pourraient ne pas réagir de la même manière avec votre successeur voire ne pas vouloir travailler avec lui. En effet, les liens que vous avez établis avec vos partenaires pendant des années ne se construiront pas naturellement avec le nouveau successeur.

Avant de remettre les clés de l’entreprise, vérifiez que tous les dossiers sont à jour. Le repreneur est en droit de vous demander de l’éclairer sur les instances.